Le dollar des sables et sa légende

Le Clypeaster Subdepressus......
Pensée des mers, monnaie des sables, sand dollar, dollar des sables...

Cette petite créature mystérieuse, chère aux amoureux des plages mérite une attention particulière.

C’est un membre très fragile de la famille des échinodermes ( oursins, étoiles de mer...) avec une coquille aplatie et circulaire , ornée d’une étoile et de trous disposés en rayons.

Vivant, son corps est recouvert de fines et courtes épines mobiles, comme un duvet, qui lui donne une couleur gris pourpre et permettent à l’animal de s’enfouir sous le sable.

C’est un être paisible et inoffensif.

Les coquilles mortes dérivent vers les plages où le soleil les blanchit.

Le dollar des sables tient son nom du terme anglais "Sand Dollar", à cause de sa ressemblance avec une vieille pièce de monnaie gisant sur les fonds.

Il est présent dans de nombreuses zones côtières, principalement dans les mers chaudes. Il en existe plusieurs espèces dont la forme diffère selon le milieu aquatique où il se développe.

L’attrait visuel qui se dégage de ce petit joyau tient à sa géométrie radiale qui en fait une des formes les plus parfaite de la nature.
C’est un véritable pentacle naturel qui contient dans sa structure et ses dessins, les règles du nombre d’Or et de la divine proportion ; des symboles ésotériques dignes de toutes les interprètations.
L’étoile à cinq branches se dessine en son centre et il est « martelé » de petits pentagones disposés en parfaite symétrie sur toute sa surface .

Une légende chrétienne attribue à cette coquille de renfermer la vie et la mort du Christ...A vous de juger !

« D’un côté, l’étoile qui guida les Rois mages vers la crèche,
Les quatre trous de la crucifixion et le cinquième, celui de la lance romaine qui donna la mort.
Sur la face arrière, le dessin des pétales de la poinsettia d’hiver qui ne fleurit qu’à Noël.
Lorsqu’on casse le dollar comme une hostie, il libère cinq petits éléments calcaires qui ressemblent étrangement à des oiseaux blancs aux ailes déployées ; Les colombes du Saint Esprit... la Résurrection «

Voir le commentaire sur l’Etoile de Mer